top of page

Pour une bonne gestion de notre énergie!

Dernière mise à jour : 14 sept. 2022



Notre niveau d’énergie! Qui aimerait avoir plus d’énergie?


Se lever le matin, en pleine forme pour réaliser ce que nous avons prévu, et plus! Malheureusement, ce n’est pas comme ça que ça se passe tous les jours. Avec nos différents rôles au quotidien, maman, employé, conjointe, amie, il nous arrive parfois de ne plus savoir où donner de la tête. Certaines journées de travail se finissent et l’énergie est à son niveau le plus bas.


Avec cet article, mon but est de vous outiller pour une meilleure gestion de votre énergie. Comme vous le savez probablement toutes, la base pour avoir de l’énergie, ça commence par de saines habitudes de vie; un bon sommeil, une bonne alimentation, mais ce n’est pas de ces aspects dont il sera question ici. Je souhaite plutôt vous faire réfléchir afin d’identifier les autres éléments que vous pourriez améliorer. Une bonne gestion de notre énergie nous permettra d’accomplir davantage cette belle et longue liste de « to-do ».


Il vous arrive peut-être d’avoir tendance à rejeter le blâme sur notre environnement, notre patron, nos tâches, les demandes de toutes sortes. Je veux vous rappeler que seulement vous, êtes responsable de votre niveau d’énergie! Si vous souhaitez améliorer cet aspect de votre vie, il n’y a que vous, qui pouvez prendre le contrôle et y apporter des modifications.


Une des clés consiste à bien se connaitre pour être en mesure d’adapter ses activités, ses tâches à ce qui nous convient le mieux.

Creusons le sujet pour vous aider à voir plus clair.


Il y a, 2 catégories, les donneurs d’énergie et les grugeurs d’énergie.


Voici un tableau et quelques exemples :


« Boosters » d’énergie

Faire du yoga

Apprendre sur un nouveau sujet

Discuter avec des collègues et amies


Grugeurs d’énergie

Les demandes de notre supérieur

Les interruptions au bureau d’un collègue

Le travail de bureau (plutôt sédentaire)


Le but de cet exercice est de prendre du recul face à ce que vous vivez pour y apporter des modifications.


Voici la démarche en 4 étapes que je vous propose.


Allez, hop! Prenez quelques minutes pour vous préparer un bon thé et apporter le nécessaire, papier et crayon.


Sur une échelle de 1 à 10, quel est votre niveau d’énergie en ce moment? (10 étant le maximum d’énergie que nous pouvons avoir)


Étape 1 : Identifier ses grugeurs d'énergie


Quels sont vos grugeurs d’énergie? À quel moment votre énergie s’est modifiée au cours de la journée? Que faisiez-vous? Si c’est difficile de compléter cette liste, je vous propose pendant les prochains jours, de la compléter chaque soir afin de prendre un pas de recul sur votre journée.


Étape 2 : Diminuer l'importance des grugeurs d'énergie


Quand votre liste de grugeurs d’énergie sera complétée, réfléchissez à ce que pouvez-vous faire pour en diminuer l’importance. Que pouvez-vous mettre en place? Prenons l’exemple d’une de mes clientes qui vivaient difficilement les interruptions de son collègue. Le premier pas serait de lui en glisser un mot. Pouvez-vous lui offrir des moments précis pour vous parler? Quand la porte est fermée, je préférais qu’on se reparle à un autre moment. Souvent, on n'ose pas le mentionner par peur de blesser l'autre.


J’accorde votre attention également sur votre discours intérieur, qu’est-ce que vous vous dites quand vous le voyez arriver? Ah, non, pas encore lui, je vais en avoir pour 30 minutes, il va me parler des nouvelles de l’actualité qui n’en finissent plus. Je vous encourage à changer votre perception de la situation puisque nos pensées négatives sont de grands bouffeurs d’énergie.


Pour ma part, voici un exemple de mes grugeurs d’énergie. Je trouve difficile de réaliser du travail de bureau, sans interactions avec les autres. Si je ne prends pas le temps de m’arrêter plusieurs fois dans la journée, j’arrive à 15 h, avec mes batteries à plat. Ce que j’ai mis en place, je tente d’insérer dans chacune de mes journées, rencontre versus travail de bureau. Quand ce n’est pas possible, je m’oblige à me lever après une période d’une heure ou d’une heure trente. Je me dégourdis, ça peut être simplement d’aller marcher 5-10 minutes en écoutant un podcast. À mon retour, mon énergie est beaucoup mieux et je suis prête à poursuivre mes activités.


Vous vous reconnaissez dans ma situation, qu’est-ce qui pourrait vous empêcher de mettre en place de nouvelles habitudes?


Sachez que bouger est l’une des principales solutions pour augmenter son énergie rapidement. Quand mes enfants étaient plus jeunes, nous avons longtemps eu cette routine, après le souper et avant le bain, c’était la danse! Quelques chansons et hop, les enfants dansaient et tournaient autour de la table. Mon conjoint et moi tentions de les attraper. Vous comprenez que ça leur mettait un sourire sur le visage, et hop, on dissipe plus facilement les crises, et la soirée est plus légère.


Étape 3 : Identifier ses boosters d'énergie


Maintenant, passons à la liste de ce qui vous apporte de l’énergie! Pensez à ce que vous aimez faire. Vous pouvez faire le même exercice chaque soir, prendre un moment pour faire un bilan de votre journée. À quel moment de la journée votre énergie est à son plus haut? Qu’est-ce que vous faisiez? Quels sont ces 10 éléments qui augmente votre énergie? Vous avez bien lu, listez 10 activités qui augmentent votre énergie.


Étape 4 : L'arrosage automatique de ses "boosters"


L’objectif est de mettre en arrosage automatique ces 10 éléments pour maintenir votre énergie afin d’accomplir ce que vous souhaitez. Avec cet exercice, qu’est-ce que vous venez de réaliser? À quel moment allez-vous insérer dans votre horaire ces donneurs d’énergie?


Je vous rappelle que c’est un pas à la fois! On n’a pas appris à marcher sans tomber. Certaines journées, vous serez capable de respecter votre plan de match et avoir l’énergie que vous souhaitez et d’autres journées, non.


L’important est d'être conscient et y remédier pour que vous puissiez avoir une meilleure énergie et réaliser ce qui vous tient à cœur.









167 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page